Randonnées Drôme, Randonnées Vercors, Randonnées à pied, Randonnées pédestres, Randonnées équestres, Randonnées à vélo, Randonnées VTT

Accueil

 >

Les activités du camping

 >

Randonnées cyclistes

Les randonnées cyclistes dans la Drôme

Le département de la Drôme situé dans la région Rhône-Alpes est quarantième au rang des départements pour les nuitées des touristes français. Le climat qui y règne est à tendance continentale ce qui offre de belles saisons dès le printemps jusqu’au début du mois d’octobre. La vallée de la Drôme et le Diois sont donc un paradis pour les amateurs de nature.

La Drôme est en effet composée de collines comme de plaines, dispersées géographiquement dans le département offrant un découpage géographique évident. En outre, de nombreuses montagnes occupent une large partie au nord du département, intégrant les pré-alpes du Vercors. C’est pour cela que de nombreux touristes organisent des randonnées cyclistes tout au long de l’été et même dés le printemps.

Le camping du Couriou vous accueille en conséquence dans une région qui invite entre autres aux randonnées en vélo et en VTT.

Une région qui invite à la randonnée à vélo

Le Diois invite aux balades à vélo de quelques heures, ainsi qu’aux randonnées plus longues et sportives. La vallée de la Drôme et sa capitale régionale, Die, sont admirablement situées, pour qui veut rayonner alentours.

Il est bien évidemment possible de suivre en vélo le fond de vallée et la rivière, mais ce n’est sans doute pas le parcours le plus spectaculaire, ni le plus intéressant. A réserver à ceux qui se déplacent exclusivement à vélo et qui ont opté pour des vacances itinérantes. On notera que le TER suit aussi la vallée et permet de raccourcir les parcours.

Mais la région de Die permet aussi de rayonner en direction du Vercors, avec ses cols mythiques, comme celui de la Bataille, et les souvenirs émouvants de la dernière guerre. On peut envisager aussi des excursions en Drôme provençale, vers Saint Nazaire le Désert et la Motte Chalançon.

Voici quelques suggestions de circuits dans la région, classés par difficulté, et qui sont bien balisés :

  • le tour du plateau de Vassieux, dont il existe plusieurs variantes, le col de la Sarna et le circuit du Claveyrons constituent des buts d’excursion faciles, mais intéressants, pour se mettre en jambes ;
  • les circuits des côteaux de Saint Vincent et des collines de Barbières sont plus exigeants ;
  • les circuits du Poet, de la croix de Justin et le trajet de Bouvante au roc de Toulau sont indiqués pour les cyclistes aguerris et entraînés.

La plaine de Valence et la Drôme provençale offrent aussi de nombreux sentiers permettant les ballades et les randonnées en vélo. De nombreux tracés sont à proximité des châteaux de la Drôme. Véritables sites culturels, ces châteaux vous permettront d’en apprendre plus sur la culture de la Drôme. Vous aurez le privilège d’admirer une architecture remarquable et des forteresses qui furent imprenables. Le château de Grignan, de Suze-la-Rousse et des Adhémar ouvrent leurs portes toute l’année et vous accueillent afin de partager une culture locale unique. Grâces aux nombreuses pistes cyclables situées près de ces monuments historiques, vous pourrez ainsi joindre la culture au plaisir !

Trois circuits VTT dans la région de Die

La croix de Justin

Le circuit de la croix de Justin comporte plusieurs variantes, plus ou moins difficiles, la plus exigeante étant le parcours des 40 lacets. Mais il est possible de faire un circuit plus court, de deux heures environ, pour une longueur de 5km. Le dénivelé est de +550m/-550m.
Le parcours débute à Die et y ramène à l’issue de la randonnée, balisée avec un rectangle jaune. Il s’agit d’un circuit technique, en raison d’un certain nombre de passages ravinés.
Variantes : les 40 lacets - le ravin du Merle - le ravin de Beauvoisin

Les gorges d’Omblèze

Ce parcours somptueux mais beaucoup plus long constitue une véritable boucle de cyclotourisme à la découverte de nombreuses splendeurs naturelles et historiques. Le circuit peut être débuté au col de la Bataille, dans le Vercors (au Nord) ou par le sud, à partir du village de Montrond, surmonté par son château.
De Montrond, la D578 descend sur le moulin de la Pipe, d’où une bifurcation à droite permet une courte visite à la cascade de la Druise. Une fois revenu sur la départementale, on s’engage dans les Gorges d’Omblèze, avant de monter vers le village du même nom et d’entreprendre l’ascension du col de la Bataille. Peu après le col, le GR 93 permet d’éviter la route et conduit au village de Léoncel d’où l’on se dirige vers le col de Bacchus, pour redescendre sur Montrond.
Longueur : 36 km

Le cirque d’Archiane

De Châtillon en Diois, les départementales 120 et 224 conduisent au fond du somptueux cirque d’Archiane (11 km). La vue sur la Tête du petit jardin et sur le Rancou est à couper le souffle. Les plus sportifs continueront sur le GR 93 en direction du col des Bachassons, qui marque la limite du département. De là, descente par le même chemin, ou parcours par le GR 91, qui conduit directement à Châtillon en Diois à travers la montagne de Glandasse.

Le cyclotourisme pratique

Au cœur d’une terre de vignobles et de bergeries, la vallée de la Drôme et le Diois vous invitent, au fil de ces lieux de séjour ou d’étape, à une immersion dans une nature d’exception qui fera la joie de tous les amateurs de plein air.

Pour vos randonnées à vélo et en VTT, n’oubliez pas les règles de prudence et pensez à bien vous équiper. Si vous vous rendez dans la Drôme avec votre propre VTT, n’oubliez pas l’équipement indispensable, en particulier le casque et une veste ou des brassards fluo pour être bien visible. Un kit de réparation est bien utile, de même qu’une carte de randonnée, un topoguide VTT (le 26) ou un gps. Pour le cas où votre randonnée se poursuivrait après le crépuscule, n’oubliez pas l’éclairage avant et arrière pour votre vélo.

Quelle que soit la destination de votre randonnée et la longueur que vous avez prévue pour votre circuit, pensez à emporter suffisamment d’eau pour bien vous hydrater, et cela même si l’on trouve des bars et restaurants le long de votre parcours. Pensez aussi à prendre un peu de nourriture, pour reconstituer votre énergie.

Enfin, ne présumez pas de vos forces : commencez par des circuits courts et faciles, pour augmenter progressivement la difficulté des parcours. Pour arriver à pied d’œuvre sans avoir à pédaler sur une nationale, transportez votre VTT sur votre voiture si elle est équipée, et ce jusqu’au départ du circuit choisi ; sinon, renseignez-vous auprès de la SNCF : de nombreux trains régionaux transportent des vélos, et c’est le cas aussi de certains cars TER.

A propos du Couriou | Autres campings à visiter | Drôme - Pays Diois | Partenaires du camping | Plan du site